Le Petit Tricheur (livre usagé, quantité limitée)

Robert Bourassa derrière le masque
Au moment où se déploie une patiente opération de réhabilitation de Robert Bourassa, Jean-François Lisée retire le masque d’un premier ministre qui, sous des apparences affables, fut responsable en octobre 1970 de la plus grande atteinte aux libertés dans l’Occident d’après-guerre, puis qui, après 1990, fut un des obstacles les plus retors au progrès du Québec.

Avec Le Petit Tricheur, une version abrégée et remaniée de ses titres Le Tricheur et Le Naufrageur parus en 1994, Jean-François Lisée offre au lecteur une plongée dans le parcours humain et politique de Robert Bourassa.

Fondé sur plus de 200 heures d’entrevues et de plusieurs centaines de documents confidentiels, ce récit nous fait entrer dans les coulisses du pouvoir et nous présente, sans fard, ses acteurs à une époque charnière de l’histoire du Québec.

Au moment où se déploie une patiente opération de réhabilitation de Robert Bourassa, Jean-François Lisée retire le masque d’un premier ministre qui, sous des apparences affables, fut responsable en octobre 1970 de la plus grande atteinte aux libertés dans l’Occident d’après-guerre, puis qui, après 1990, fut un des obstacles les plus retors au progrès du Québec. Le Petit Tricheur invite le lecteur à juger par lui-même « si on était en présence, là, d’un homme honnête. Et s’il faut nous souhaiter en avoir d’autres, de cette trempe, aux commandes ».

Extrait :

On ne peut comprendre le rapport des forces entre le Québec et le Canada (donc la faiblesse structurelle du Québec) si on ne replonge pas dans les événements de l’époque. […]

Robert Bourassa le dira le jour de sa démission comme Premier ministre en septembre 1993 : «J’ai assumé le destin du Québec.”» Assumé, c’est dire qu’il a pris sur lui de déterminer ce destin, malgré ou contre la volonté des uns et des autres. Il a parfaitement raison, et nous sommes dans un de ces exemples historiques où la volonté d’un seul homme a déterminé le cours des choses. La responsabilité de Robert Bourassa, qui a patiemment et délibérément gaspillé la chance historique qui se présentait aux deux grandes familles politiques québécoises – fédéraliste et souverainiste – n’en est que plus écrasante.

On peut feuilleter quelques pages du livre ici

Le Petit Tricheur (livre usagé, quantité limitée)
Robert Bourassa derrière le masque

Jean-François Lisée

Publié en 2012

408 pages

ISBN : 9782764421703

Prix : 22,95 $  17,95 $

La boîte à Lisée