Insurrection appréhendée : Le grand mensonge d'Octobre 1970 (version livre papier)

Lisée raconte 3
Entrez dans la coulisse : Comment Pierre Trudeau et Robert Bourassa ont-ils décidé de faire du Québec d'Octobre 70 un État policier ?
VOIR LA VERSION NUMÉRIQUE

A quatre heures du matin, le 16 octobre 1970, un évé­ne­ment inédit dans l’Occident de l’après-guerre se pro­duit. Au Canada et sur­tout au Québec, les liber­tés des citoyens sont sus­pen­dues. Près de 500 Québécois sont empri­son­nés, presque tous pour simple délit d’opinion. Les rési­dences de 4 600 Québécois, presque tous indé­pen­dan­tistes, sont per­qui­si­tion­nées, sans man­dat, sou­vent à répé­ti­tion.

Dans les années pré­cé­dant et sui­vant 1970, plu­sieurs pays occi­den­taux sont aux prises avec du ter­ro­risme, y com­pris des enlè­ve­ment poli­tiques. Aucun d’entre eux n’agira de façon aus­si liber­ti­cide que le fait le pou­voir qué­bé­cois et cana­dien.

Contre l’avis de la GRC et des enquê­teurs qui tra­quaient le FLQ, Robert Bourassa et Pierre Trudeau ont ins­tau­ré, dans les der­niers mois de 1970 au Québec un État poli­cier qui s’en est pris vio­lem­ment aux syn­di­ca­listes, aux exé­cu­tifs du Parti qué­bé­cois nais­sant, aux syn­di­ca­listes, même aux poètes, donc cinq furent empri­son­nés.

Ce livre suit à la trace com­ment est née, a gran­di puis s’est impo­sée dans la tête de ces deux hommes l’idée d’infliger à la socié­té qué­bé­coise un choc psy­cho­lo­gique apte à trau­ma­ti­ser, non seule­ment les petits réseaux d’appui au ter­ro­risme fel­quiste, mais l’ensemble du mou­ve­ment natio­na­liste. Il raconte aus­si com­ment ils ont dû sur­mon­ter de nom­breux obs­tacles pour y arri­ver : Manoeuvrer, men­tir, inven­ter des com­plots et une inexis­tante « insur­rec­tion appré­hen­dée ».

Écrites à la manière d’un roman du pou­voir, ces pages éclairent comme jamais aupa­ra­vant les arcanes poli­tiques obs­cures ayant menées à la page la plus noire de notre his­toire moderne.

 

 

Ce qu’ils ont dit des ouvrages pré­cé­dents de la col­lec­tion « Jean-François Lisée raconte » :

« Lisée rend cap­ti­vant tout ce qu’il raconte. »
Louis Cornellier, Le Devoir

« Pour ceux qui aiment l’histoire pal­pi­tante. »
Stéphan Bureau, Radio-Canada

"Lisée plait  autant aux lec­teurs
de romans qui sou­haitent se diver­tir

qu'aux experts en quête de de rigueur."
Joseph Facal, Chroniqueur au Journal de Montréal

« L’œil de fau­con du jour­na­liste, la plume de l’écrivain et l’intelligence de l’auteur sont réunis.»
Lise Ravary, Chroniqueuse à 98,5FM

Insurrection appréhendée : Le grand mensonge d'Octobre 1970 (version livre papier)
Lisée raconte 3

Jean-François Lisée

Publié en 2020

294 pages

ISBN : 9782895904052

Prix : 24,95 $

La boîte à Lisée